Trend Tour en Corée du Sud

Trend Tour Corée

Comme chaque année, l’équipe InCapsule réalise pour ses clients des trend tours. Après Los Angelès, New York, Tokyo, et autres capitales européennes, nous avons posé nos valises à Seoul pour explorer les tendances beauté, digital, services, luxe…, thèmes pour lesquels nous travaillons régulièrement.

Nous partageons avec nos lecteurs en exclusivité notre rapport d’étonnement afin de vous inspirer .

 

CHAPITRE 1 : Forte influence de la culture K-pop et réseaux sociaux dans les principaux univers de consommation.

  • Les stars de la musique pop en Corée sont souvent utilisés comme égéries pour promouvoir des produits de la beauté, comme ce masque liftant pour le bas de visage de Avajar, qui collabore avec les stars de SUPER JUNIOR.

 

  • Les personnages des réseaux sociaux populaires en Asie, comme Line et Kakao (les GAFA sont loin d’être omniprésents dans cette région du monde) sont des codes largement utilisés par la cosmétique pour le design produit (comme sur la photo, avec la marque de la cosmétique, Missha) ou dans le high-tech.  L’objectif étant de prouver la capacité de la marque à s’immiscer dans la culture populaire, pour renforcer l’engagement de leurs cibles, par exemple, Bang & Olufsen collaborant avec Line Friends pour lancer une enceinte Bluetooth P2 Brown en édition limitée.

 

CHAPITRE 2 : Le  business tentaculaire en Corée – les « Chaebols »

Nous avons ressenti la très forte présence de conglomérats “Chaebol”, souvent issus d’entreprises familiales, similaires aux « zaibatsu » japonais. Samsung, Hyundai, LG, SK, Lotte, AmorePacific, en font partie, et contrôlent les secteurs de la télécommunication, la finance, l’assurance, la tech, l’hôtellerie, l’énergie, l’électroménager, l’automobile, l’alimentaire, le divertissement, la cosmétique, etc.

 

  • Lotte, un groupe coréen-japonais, dont l’empire s’étend des chewing-gums jusqu’aux hôtels de luxe, en passant par la restauration rapide, le Duty Free, les parcs de divertissement et les Grands Magasins.
  • Samsung, un des principaux « chaebol » en Corée, mondialement connu. Le groupe est à la tête d’une cinquantaine de sociétés dans l’électronique, l’électroménager, la construction navale, le bâtiment, le génie civil, l’industrie pétrolière, les assurances, la banque et le secteur de la beauté.

 

CHAPITRE 3 : Le digital accueilli à bras ouverts 

Séoul est une ville qui invite à embrasser le futur digital sans crainte, de manière très positive, ludique et conviviale. Nous sommes loin des représentations que nous en fait la série « Black Mirror » !

  • Un géant des télécommunications, SK, dévoile au public ses technologies les plus avancées dans le SK.Tum Experience Center : robotic gate, conférence en hologramme (Déjà disponible au COEX Mall pour visualiser des concerts K-Pop), ou encore la technologie hyperloop.

 

  • Une autre entreprise de télécommunications, KT, propriétaire du Novotel Ambassador Seoul Dongdaemun, teste ses technologies vocales dans les chambres business afin de rendre les services les plus fluides possible. Genie-ya, un assistant vocal développé par KT, permet aux clients de contrôler l’éclairage, la télévision, la climatisation et la musique dans sa chambre, ainsi que obtenir des informations sur l’hôtel et sur le séjour. Le room service reste cependant à améliorer, car la reconnaissance vocale des plats n’est pas encore au point. L’hôtel propose aussi un autre service de concierge gratuit à tous les clients de l’hôtel : le prêt d’un smartphone, disponible dès l’arrivée à l’aéroport ou à l’hôtel. Le smartphone est spécialement programmé pour les visiteurs de la ville, donnant accès à Internet et aux appels internationaux, à une navigation facilitée dans la ville avec des suggestions de lieux à visiter et une sélection de Le téléphone permet également de contrôler l’électronique dans sa chambre.

 

 

  • L’aéroport Incheon, classé parmi les trois meilleurs aéroports du monde, invite les passagers à se détendre avant le vol, dans son espace « IT Experience center », où l’on peut tester des dispositifs de réalité augmentée, un robot café, et d’autres jeux passionnants !

 

  • Samsung propose de découvrir ses technologies dans un bâtiment dédié, « d’light », situé à Gangnam. On peut y créer son autoportrait digital, comprendre comment les avancées technologiques sur les circuits électroniques rendent les machines plus performantes afin de simplifier nos vies, et visualiser comment tous les espaces essentiels seront connectés demain (maisons, écoles, cafés, boutiques, salles de sport…)

 

 

  • Déjà aujourd’hui dans la plupart de salles de sport en Corée, la machine « InBody » permet de prendre les mesures de notre corps de façon très précise. C’est une évidence de trouver ce type de machine en Corée ! Cette machine est capable de déterminer, en plus des nombreux éléments composant le corps humain (muscles, graisse, os….), la quantité d’eau intra et extra-cellulaire, ce qui est indispensable en matière de recherche médicale, mais aussi pour le suivi sportif des femmes car leur rétention d’eau diffère de celle des hommes. L’analyse segmentaire du corps en 5 zones (4 membres et le tronc) facilite, par l’observation précise des zones ciblées (abdominaux, cuisses, bras…), l’adaptation des programmes sportifs et nutritionnels. A quand cette innovation dans toutes nos salles de sport, pour nous permettre de contrôler au plus près l’impact de l’activité sportive sur notre corps et stimuler les sportifs à poursuivre, tant les résultats gagnent en lisibilité  !

 

CHAPITRE 4 : L’expérience client : la fluidité est une réalité quotidienne

A l’ère quand toutes les marques se posent la question de comment fluidifier l’UX, à Seoul c’est déjà là. Deux exemples de la vie quotidienne pour en attester, montrant à quel point le concept de fluidité est ancré dans les pratiques.

 

  • La carte de transport, qui sert aussi de carte de paiement, est utilisable dans tous les transports publics, taxis et ( !) magasins de proximité, 7-eleven, GS25, CU… Grace à cette carte, badgée à l’entrée et à la sortie des bus, on peut même suivre en temps réel le nombre de places disponibles, sur l’application Naver Maps (l’équivalent de Google Maps).

 

  • Les hôtels à Seoul proposent de petits services qui font plaisir, comme à la sortie de la piscine par exemple, une machine pour sécher les maillots de bain, des crèmes pour le visage et le corps asséchés par chlore, et dans les vestiaires des brosses à cheveux ainsi que des appareils pour les désinfecter. On trouve également des purificateurs d’air dans tous les espaces publics !

Vous souhaitez échanger sur ces innovations?

Ekaterina Kiseleva Chef de projets

S'inscrire à notre newsletter

lire la dernière newsletter