[Micro-aventure] Comment la manière de voyager évolue en ces temps post-COVID ?

Trend

La tendance « micro aventure », lancée par un aventurier anglais en 2012, se met au goût du jour avec les conditions post-COVID imposées cette année. Les micro-aventures cochent toutes les cases :

✅ Proximité géographique

✅ Faible budget

✅ Faciles à réaliser

✅ De courte durée

✅ Et en bonus, limitant l’empreinte carbone

Plusieurs acteurs dans le monde (offices de tourisme, hôtels, transports) jouent la carte de la proximité et invitent à (re)découvrir son propre territoire et/où à vivre des expériences inoubliables sans devoir partir très loin de chez soi !

 

Paroles

« Il n’y a pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour vivre quelque chose qui impressionne, on peut vivre aussi de belles aventures dans son propre pays. »

🗣 Lors du Webinar de E-Marketing, Bruno Maltor, vloggeur voyage professionnel, a abordé un sujet d’actualité lié au post-confinement : le tourisme. Il a partagé une très forte demande des offices de tourisme français en influence marketing afin de relancer l’économie de ce secteur, mais aussi de promouvoir des lieux moins connus de la France. Pour cela, Bruno a eu l’idée créative d’engager sa communauté : élire les 7 Merveilles en France ! Le concours a reçu 2 500 000 votes sur les 64 spots que le vlogger a sélectionné et le gagnant a été Le Mont-Blanc !

La finalité ? Revaloriser le tourisme local tout en réduisant l’empreinte carbone !

 

Initiative

📍 Hoshino Resorts, une chaîne hôtelière familiale, mise sur les jeunes voyageurs* pour relancer son activité post-COVID. Avec une offre d’hôtels « BEB », un nouveau type d’hébergements, implantés dans des lieux qui facilitent la réalisation d’activités outdoor. De quoi expérimenter des micro-aventures, en vélo, en baskets sur une courte durée !

Il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets dans le respect des règles sanitaires… déjà bien ancrées dans la culture japonaise Ryokan. A cette occasion, le fondateur Kuniji Hoshino a mis en place un plan concret pour les 18 prochains mois qui s’articule autour de 3 « C » à éviter : « Close contact, Confined spaces and Crowded spaces ».

* Stratégie novatrice pour le Japon où le marché du tourisme s’appuie principalement sur les voyageurs de +65 ans qui représentent 90% du tourisme intérieur.

 

En ces temps particuliers, la créativité et l’innovation ne se sont pas confinés, bien au contraire. InCapsule vous propose une série de tendances agiles, créatives et inspirantes lors de ces rendez-vous hebdomadaires. A retrouver aussi sur Twitter et Instagram!

Ekaterina Kiseleva Chef de projets

S'inscrire à notre newsletter

lire la dernière newsletter