L’agritourisme en Islande : Inspirez-vous !

Encore peu mis en avant en France, l’agritourisme est une activité pour les producteurs et un réel apport de bénéfices annuels. Celle-ci attire une population davantage urbanisée et en recherche de nature, le besoin d’un retour à l’essentiel.

En France, l’agritourisme représente tout de même un tiers du tourisme. Le marketing agricole commence doucement à s’installer : dans le vin, la création d’événements avec les marathons pour les amateurs de vin : marathon du Vignole d’Alsace, marathon du Médoc, marathon de Blaye… Les producteurs locaux permettent ainsi de faire parler d’eux de manière ludique. Grâce à Bienvenue à la ferme, marque fédérative engagée, plus de 6500 agriculteurs se regroupent sur leur plateforme afin d’être davantage visibles. Airbnb contribue notamment en signant un partenariat avec la région Eure-et-Loir afin de promouvoir la location de chambres à la ferme, ce qui contribue au développement de cette tendance.

Pour inspirer nos acteurs français, InCapsule livre quelques exemples innovants dans l’agritourisme repérés dans son dernier TrendTour en Islande.

 

1. Une ferme de tomates qui conjugue circuit ultra court et géothermie : un coup de pouce agricole

Lors de ses découvertes, InCapsule a retenu un lieu atypique et qui éveille les papilles : Fridheimar. Cette ferme spécialisée dans la production de tomates est un exemple pour l’agritourisme. Le restaurant dans une serre de tomates, où l’on peut manger les tomates qui sont cultivées sous les yeux du consommateur, propose le fruit autant en soupe qu’en cocktail ou alcools, à consommer sur place ou à emporter. La démarche écoresponsable est mise en avant : vous pouvez y trouver une sorte de ruche où les abeilles vont ensuite polliniser les tomates. Toutes leurs productions fonctionnent grâce à la géothermie dont l’Islande est le numéro un mondial grâce aux volcans qui gardent les terres chaudes. On y trouve 5000 m3 de serre accompagnées de dix salariés avec lesquels cette ferme produit 1 tonne de tomates par jour. Elle alimente toute l’île et cela leur permet aussi de ne plus dépendre des pays nordiques en importation. Il est vrai que l’Islande bénéficie d’un coup de pouce, celui de la géothermie, qui permet de produire toute l’année malgré les conditions climatiques extrêmes.

 

2. Une ferme et à la fois auberge, dirigée par deux jeunes élues « Innovator Farmers »

L’établissement Efstidalur existe depuis 1750 et s’est transmis de génération en génération. Cette ferme a toujours été une ferme traditionnelle mais aujourd’hui ce qui la différencie c’est bien ses activités ! En effet, avec le développement du tourisme en Islande, la 7ème génération a agrandi ses secteurs d’activité en proposant différents services : restaurants, boutiques, achat de fruits, légumes et même viandes produites dans la ferme. Tout est bio évidemment ! La promotion du local est d’autant plus présente dans cette famille qui ne prône que cela depuis des siècles. Non seulement il est possible de dormir sur place mais lors des saisons estivales, des balades à chevaux sont organisées par la famille. Les touristes peuvent également profiter des productions de lait, mais aussi de glaces artisanales.

Ils savent utiliser leur valeur ajoutée avec un marketing bien rodé : dans un pays comme celui-ci où les nuits sont longues, il est nécessaire d’être créatif pour se renouveler et attirer autant la population que les touristes.

Auto-suffisants, ils ne perdent pas de bénéfices puisqu’ils produisent et augmentent les ventes grâce au tourisme. Ce positionnement d’ « Innovator Farmers » est très présent, les fermes sont de réelles entreprises et fonctionnent comme tel avec une véritable stratégie marketing afin de les faire connaître et de mieux vendre leur offre.

 

3. La ferme Flaterey qui allie nature et numérique

En effet, ils ont mis à leur avantage le tourisme fleurissant dans leur région. L’Islande a la particularité d’être une très grande productrice ; le tout est de savoir comment être encore plus rentable sur une île comme l’Islande. Les nouvelles tendances font que le consommateur a davantage besoin d’être éclairé sur ce qu’il a dans son assiette. Les consommateurs se rendent plus souvent directement chez les maraîchers plutôt qu’en grande surface. Dans cette démarche, ils se rendent à la source du produit et la provenance de la viande ou des légumes qu’ils vont consommer.

InCapsule a découvert cette ferme presque totalement automatisée grâce aux technologies de l’intelligence artificielle ! En effet, seul quelques personnes sont là pour superviser les lieux mais ils représentent un tiers de l’effectif qu’il y a dans les usines classiques. Les vaches sont réparties selon leur condition : si elles sont enceintes, moins en forme… Elles se déplacent lorsqu’elles ont besoin d’être traites. L’usine est à la pointe de la technologie et permet de traire plus rapidement.

Tout comme en France, les fermes Friheimar ou Efstidalur proposent des activités, logements (gîtes, auberges, camping, chambre d’hôtes…) ou encore organisation d’événements et repas sur place avec les produits de la ferme. L’utilisation du marketing en Islande est un point d’innovation inspirant. Ils prennent un modèle d’entreprise classique afin de marketer leur ferme qui devient une entreprise avec de réels enjeux marketing. Par cette approche, ils modernisent leur proximité avec le consommateur tout en gardant leur authenticité.

 

Après cette escapade en Islande, InCapsule s’est plongé dans la culture islandaise pour mieux cerner les innovations et cela à travers le monde afin de vous inspirer !

N’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier de nos inspirations à partir de nos TrendTours !

Pour en savoir plus, contactez-nous !

Martine Ghnassia Directrice InCapsule & Communication Ifop

S'inscrire à notre newsletter

lire la dernière newsletter